Le festival

Un cabaret à ciel ouvert, dans un jardin accueillant au maximum 300 personnes, créant une rare proximité entre un public attentif et des artistes d’exception…
Tous les ingrédients sont réunis pour créer des événements privilégiés, dans une ambiance festive, familiale et chaleureuse.

La force d’une association, ce sont les valeurs qu’elle véhicule, et le sens qu’elle donne à ses actions.
Depuis la création du Cabaret du Hasard en 2002, nous œuvrons pour développer les évènements et animations culturelles afin de répondre aux besoins d’échange et de rencontres des population locales.

Le Lez’Art festival, projet porté par l’association, fait écho à ces principes fondamentaux que nous défendons, en proposant un lieu de vie culturel de proximité.
Par le biais de nos actions, nous nous mobilisons pour créer du lien social, mais aussi pour proposer une offre culturelle riche, pluridisciplinaire, ouverte sur le monde.
Notre projet s’appuie sur la participation de tous, qu’il s’agisse du public que nous associons au projet grâce aux activités proposées (ateliers, workshop, tables rondes), de l’équipe associative, investie de façon compétente et exemplaire dans les missions qui lui sont confiées, des artistes qui se prennent au jeu et de l’ensemble des
membres du Conseil d’Administration, vigilant au cadre proposé et au respect de ses principes.

Cette année, nous devons faire face à de nombreuses problématiques et les gérer au mieux pour trouver notre autonomie, défendre nos valeurs, gagner un équilibre financier afin de garantir à toutes et à tous la stabilité d’une structure solide et pérenne.
Cette volonté s’exprime également à travers le choix de notre lieu, auquel nous tenons beaucoup pour qu’il soit un lieu chaleureux et riche d’échanges.
Notre projet répond à de véritables problématiques :
  • Développer l’offre culturelle de proximité.

 

  • Développer le tourisme en proposant des activités qui enrichissent l’offre et l’attractivité touristique.

 

  • Créer un espace fédérateur et intergénérationnel qui valorise les ressources culturelles et humaines.

 

  • Développer les coopérations afin de créer une dynamique locale et durable.

 

  • Créer de l’emploi (salariés et intermittents).

 

  • Sensibiliser le public au développement durable.